Une toile sur le toit
Le Marché du Film est né en 1959, dans une petite salle de projection en toile juchée sur le toit de l’ancien Palais Croisette. C’était à l’occasion de la 13e édition du Festival de Cannes, la toute première manifestation culturelle internationale d’après guerre devenue en quelques années le rendez-vous incontournable des professionnels du cinéma. Sous la toile, plusieurs dizaines de festivaliers conscients de l’influence grandissante du Festival décident de s’organiser pour faciliter la rencontre entre les professionnels présents. Dans cette atmosphère bouillonnante et festive naît le Marché du Film.

En avance sur son temps
Le Marché du Film est alors une innovation pour l’industrie du cinéma : il crée un environnement inspirant qui favorise l’émulation entre professionnels. Les conditions de travail, de projection et d’échanges sont à l’image du Festival de Cannes, à la fois souples et libres. Des cartes de visites s’échangent et des projets prennent vie. Formant les deux facettes d’une même pièce, le Marché du Film et le Festival de Cannes s’imposent au fil des années comme le rendez-vous clé de tous les cinémas.

Le Marché du Film aujourd’hui
Plus de 12 000 professionnels du cinéma se pressent désormais au Marché du Film pour présenter et découvrir près de 4000 films et projets dans 33 salles de projection.
Fort de ce succès, l’espace s’est agrandi dans les années 2000 avec l’ouverture du Riviera et de Lérins, formant un pôle structuré autour du célèbre Palais des Festivals et du Village International, haut lieu de promotion de tous les cinémas du monde.

2018, l’année de tous les records
Avec 12 411 accrédités, le Marché du Film connaît un succès inégalé en 2018. En tête de liste ? La Chine et l’Allemagne avec des participations en hausse : +22% pour la première (700 participants) et + 15% pour la seconde (600 participants). Le Marché du Film accueille aussi pour la première fois la Palestine et l’Arabie Saoudite, confirmant son rayonnement international grandissant.


A l’affiche en 2018 :

  • 3820 films, dont 1500 projections et 710 avant-premières
  • 650 documentaires, soit 110 de plus qu’en 2017.
  • 85 films présentés à NEXT et visionnés par 5300 personnes, incluant les expériences VR et les 30 sièges du VR NEXT Theater.


Un cinéma respectueux de l’environnement
Depuis 2007, le Marché du Film suit une démarche éco-responsable qui ne cesse de faire ses preuves avec :

  • Une diminution de 75% des brochures promotionnelles imprimées
  • Des publications imprimées exclusivement sur du papier certifié FSC ou PEFC avec encres végétales, auprès d’un imprimeur détenteur du label « Imprim’vert »
  • La suppression de 100% des porte-badges
  • La collecte de 44 tonnes de papier et 10 tonnes de verre
  • La mise en place d’une moquette 100% recyclable
  • 20 éco-partenaires impliqués


Et demain ?
Leader mondial de l’industrie du cinéma, c’est avec un haut niveau d’exigence que le Marché du Film s’adapte aux attentes des professionnels et aux évolutions économiques, technologiques et créatives du cinéma. Avec dans le viseur le même objectif qu’à ses débuts : garantir la santé florissante de tous les cinémas.